1914-1918

Si la France sort victorieuse de la Première Guerre Mondiale, elle est particulièrement meurtrie : sur une population de 39,6 millions d’habitants, 7,9 millions d’hommes ont été mobilisés. Près de 1,4 million d’entre eux sont morts ou portés disparus. Parmi ces morts, 70 à 90.000 sont issus des troupes coloniales.

A ces pertes militaires, il faut ajouter 300.000 victimes civiles, et le nombre de blessés militaires s’élève quant à lui à près de 4,3 millions.

Tous belligérants confondus, les pertes militaires s’élèvent à 9,5 millions d’hommes et les pertes civiles à 8,9 millions de personnes.

« Les vérités profondes de la guerre, notera l’écrivain Georges Duhamel, elles sommeillent à jamais dans les dix millions de crânes enfouis sous les champs de bataille. Les morts seuls savent quelque chose. Les survivants étreignent de précaires souvenirs que tout conspire à défigurer et à dissoudre. »

Sur les champs de batailles, là où les soldats sont tombés, leurs restes reposent dans de grands cimetières et ossuaires, dont les plus célèbres sont la Nécropole nationale de Notre-Dame de Lorette (62), la plus vaste de France (25 hectares), où reposent plus de 40.000 soldats français, et la Nécropole nationale de Fleury-devant-Douaumont (55), qui regroupe les corps des soldats initialement inhumés dans des cimetières proches de Verdun.

La France autorisa les familles à faire revenir les corps des soldats et à les inhumer selon leurs volontés (dans les concessions familiales par exemple).

Les militaires morts à l’arrière ont été regroupés dans des carrés spéciaux, appelés « carrés militaires », au sein des cimetières communaux : ces sépultures militaires perpétuelles situées dans les cimetières communaux sont au nombre de 115.000 environ, réparties dans plus de 2.000 cimetières.

A l’occasion des commémorations du Centenaire, la ville de Montpellier a fait d’importants travaux de rénovation des carrés militaires du cimetière Saint-Lazare :

[photo ass MP]

[photo ass MP]

[photo ass MP]

[photo ass MP]

La liste des Montpelliérains morts pour la France pendant la Première Guerre Mondiale n’est pas encore établie de manière exhaustive.

En attendant cette liste, vous trouverez ici :

la liste complète des 1743 noms inscrits sur les plaques du Monument aux morts de l’Esplanade : Noms plaques Monument aux morts 14-18 Montpellier Esplanade,

– la liste des soldats honorés au cimetière protestant (Monument aux morts, Carré militaire, plaques commémoratives de la chapelle du cimetière), établie par Geneviève Debussche : Cimetiere protestant Mtp Carre Militaire et Monument aux morts.


* Nos héros à nous : Une série de portraits de la Grande Guerre.

– les « diables bleus »

Raoul et Amaury d’Adhémar (1867-1915 et 1868-1915)

Gustave Castelnau (1886-1918)

 

– les « As » de 14-18

Charles Amans (1891-1925)

Félix Grasset (1894-1916)

Emmanuel Temple-Boyer (1895-1988)

Léon Thouzellier (1893-1919)

 

– les p’tits gars de la Marine

Henri Paul Mayer (1891-1916)

Marius Victor Poulaud (1891-1917)

 

– aux côtés des combattants

Mgr Benjamin Cabanel (1867-1940)

Une réflexion sur “1914-1918

  1. Bonjour
    Je fais des recherches sur les victimes civiles et militaires belges pendant les 2 guerres mondiales, et originaires des villages de mon entité.
    Un soldat belge ETIENNE Alphonse Joseph est décédé à l’hôpital militaire belge de Montpellier, villa Saint-Charles, le 4 novembre 1916.
    Pouvez-vous me dire où je pourrais trouver des informations sur cet hôpital et sur son décès ?
    Merci de l’attention que vous porterez à ma demande
    Cordiales salutations
    M. Delforge
    Rue de la Victoire 17
    B-5380 Noville-les-Bois
    Belgique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s