POULAIN Gaston

Gaston POULAIN (1903-1973).

Gaston Henri Jean Poulain est né le 28 août à Montpellier, et décédé le 7 mars 1973 à Bédarieux dans l’Hérault. Fils de Gustave Alexandre Poulain, commandant au 122e d’infanterie, chevalier de la légion d’honneur, et de Marie Pauline Henriette Jeanne Poulain, sans profession, originaire de Montpellier ; il a pour sœur Marie Thérèse Jeanne Poulain (1905-1983).

Marié à Paris (7e) le 2 mars 1931 avec Elisabeth Marie Christine Lannay, née le 23 novembre 1911 Paris (8e), décédée le 26 avril 1972 à Taussac-La Billière dans l’Hérault, Egyptologue et Archéologue, Comédienne de Théâtre, Metteur en Scène. Naquirent de cette union : Louis Marius Marcel Guitard (1923-1983) (adopté), Isabelle Bernadette Jeanne Marie Poulain (1944-1973), Dominique André Alfred Louis Poulain, Sylvestre Jean Jacques Camille Poulain, et Catherine Jeanne Marie Augustine Poulain.

Elève du lycée de Montpellier, puis de l’Ecole Nationale des Arts Décoratifs, Gaston Poulain collabore très jeune à diverses revues d’art: La Renaissance, Comoedia, Art vivant. Journaliste Critique d’Art de profession, il est attaché au Musée du Luxembourg dès 1931, au Petit Palais, au Mobilier national, puis conservateur du Musée de Castres entre 1947 et 1969 où il redonne vie à ce musée; il y organise soixante-deux expositions. Pour son action pendant la guerre il est décoré de la Croix de guerre et de la Médaille de la Résistance.

Parmi sa bibliographie:

  • Inventaire des œuvres conservées au musée national du Luxembourg, dressé par Gaston Poulain en 1931;
  • Bazille et ses amis, 4e édition, Paris, la Renaissance du Livre, 1932 ;
  • Exposition du centenaire de la naissance de Jean Jaurès, inaugurée le 1er mai 1959, Castres, Musée Jaurès, mai-octobre 1959.

 

Sources:

Dictionnaire de biographie héraultaise: des origines à nos jours, Clerc Pierre, Vol 2, 2010 ; Dictionnaire des Tarnais ; pierrevives.herault.fr ; ladepeche.fr ; musee-orsay.fr

Benjamin Chanal