MACAIRE Amélie, comtesse von ZEPPELIN

Amélie MACAIRE, comtesse von ZEPPELIN (1816-1852). Inhumée au cimetière protestant de Montpellier.

La mère du célèbre inventeur des ballons dirigeables est décédée à Montpellier et enterrée au cimetière protestant.

Née le 10 janvier 1816 à Constance en Allemagne (Grand Duché de Bade), Amélie Pauline Françoise est la fille de David MACAIRE et de Claudine Henriette Coralie d’HOGGUER (La Haye, 10 mars 1794 ; décédée en 1847).

La famille Macaire est originaire de Pont-en-Royans dans le Dauphiné. Ville prospère tournée vers l’industrie drapière qui écoulait ses productions sur les marchés de Lyon et de Genève, Pont-en-Royans formait aussi un des principaux centres protestants du Dauphiné – si bien qu’avec la Révocation de l’Édit de Nantes, la ville se vida peu à peu d’une bonne partie de sa population active, qui se transplanta à Genève, laissant l’industrie du Royannais péricliter.

La famille Macaire est de celle-là.  Artisans et marchands, plusieurs de ses membres se réfugient à Genève vers la fin du XVIIe s.

Jean-Jacques-René MACAIRE (1707-1763), bourgeois en 1732, fut le premier maître chirurgien de la famille qui en compta plusieurs au XVIIIe s.

Son fils Jean-Jacques-Louis MACAIRE (Genève, 1740 ; Constance, 1824), fonda une petite fabrique d’indiennes, mais en 1785 il quitta Genève en proie à des troubles et installa à Constance, avec l’appui de l’empereur Joseph II d’Autriche, une manufacture de coton et d’indiennes.  La fabrique est installée sur « l’île des dominicains » à l’Est de la ville, dans le couvent que les moines ont construit au XIIIe siècle et qu’ils viennent d’abandonner.  En 1786 il créa également la banque Macaire, qui sera longtemps la seule banque de Constance.

David et Gaspard, ses deux fils, lui succèdent à la tête de la manufacture et de la maison de banque.

David MACAIRE, né à Genève le 7 juin 1774, et décédé à Constance le 21 juin 1845, épousa en octobre 1813 à Rolle (canton de Vaud) Henriette d’Hogguer.

Très ancienne famille de Saint-Gall (Suisse), les HOGGUER réalisèrent des affaires financières de très grande envergure au début du XVIIIe s., notamment à Amsterdam. 

Plusieurs firent une carrière militaire, comme le père d’Henriette, Frédéric baron d’Hogguer (né à Amsterdam en 1763, décédé à Paris en 1831), maréchal de camp, commandant des gardes suisses au service de la France. Le frère d’Henriette, Daniel (1800-1846) sera lui aussi militaire, aide de camp du duc de Saxe-Cobourg.

Le couple eut trois enfants :

-Gaspard MACAIRE (1815-1867), qui prit la succession de son père ;

-Amélie, qui nous suivons ici,

– et Frédérique Françoise Henriette MACAIRE (1817-1890), épouse d’Henri de Senarclens.

C’est à Constance qu’Amélie épouse le 27 novembre 1834 le comte Frédéric Jérôme Wilhelm Karl von ZEPPELIN, rencontré par l’intermédiaire d’Hortense de Beauharnais, épouse de Louis Bonaparte, éphémère reine de Hollande (1806-1810) retirée depuis 1817 sur les bords du lac de Constance, au château d’Arenenberg qu’elle a acheté.

Frédéric von Zeppelin est né le 29 novembre 1807 à Ulm. Il est le second des neuf enfants de Ferdinand Ludwig von Zeppelin (1772-1829), ministre d’État du royaume de Wurtemberg, comte de Wurtemberg depuis 1806, et de Frédérique Pauline Augusta baronne von MAUCLER.  Lui-même conseiller de la Cour et du Gouvernement auprès du prince de Hohenzollern-Sigmaringen, il quitte sa position à la Cour après son mariage et rejoint l’entreprise familiale de son beau -père David Macaire.

 Le couple s’installe alors dans le château de Girsberg (Thurgovie, Suisse), acheté en 1803 par David Macaire et offert comme cadeau de Noël en 1840. C’est là que grandissent les trois enfants du couple :

– Eugenia von Zeppelin (1836-1911), qui épouse en 1860 Wilhelm Karl von Gemmingen ;

– Ferdinand von Zeppelin (1838-1917), qui épouse en 1869 Isabella von Wolff. C’est lui qui hérite de Girsberg la même année, et le transmet à sa fille unique, Hélène (1879-1967) ;

– Eberhard von Zeppelin (1842-1906), qui épouse en 1868 Sophie von Wolff. D’abord ambassadeur du  Wurtemberg, il reprit ensuite la direction  de la banque Macaire, l’oncle Gaspard Macaire étant resté célibataire. En 1875, il décida de transformer la fabrique d’indiennes, devenue moins rentable, en hôtel palace, « l’Insel-Hotel ».

Ferdinand von Zeppelin, le fils aîné d’Amélie, fit une longue carrière militaire, avant de démissionner en 1890. Il se consacre alors à sa passion des ballons : il construit le premier dirigeable rigide qui survole le lac de Constance le 2 juillet 1900. Il crée une société de construction de dirigeables, puis se retire des affaires : 119 zeppelins sortiront de l’usine de Friedrichshafen entre 1900 et 1937, date de l’explosion du zeppelin « Hindenburg » dans le ciel de New York. Cet accident mit un terme aux heures de gloire des zeppelins.

Quant à Amélie, elle était venue à Montpellier en cure, et y décède le 15 mai 1852 à 11 heures du soir, à l’hôtel Nevet, rue Sainte-Foi. C’est Jean-Baptiste Nevet, propriétaire de l’hôtel, qui vient en personne déclarer le décès.

Sa tombe, toujours visible au cimetière protestant, est ornée d’une longue épitaphe en langue allemande.

Pauline Fran+ºoise Am+®lie MACAIRE(Comtesse VON ZAPPEL IN 1816-1852) (Sect. E)

La tombe d’Amélie Macaire von Zeppelin, au cimetière protestant de Montpellier [photo Bernadette Bessodes]

Macaire

Détail de la tombe [photo Bernadette Bessodes]

Sources : Bulletin du Cercle Généalogique de Languedoc, n°121, 2008/4, p. 21-22 ; Bulletin du Cercle Généalogique d’Alsace, n°168, déc. 2009, p. 728-731 ; Philippe Mieg, « Validation par le curé de Pont-en-Royans de trois mariages protestants déjà célébrés à Genève », Bulletin de la Société de l’Histoire du Protestantisme Français, 1975/4, p. 551-560 ; V. Galiffe, Notices généalogiques sur les familles genevoises, t. 7

2 réflexions sur “MACAIRE Amélie, comtesse von ZEPPELIN

  1. Je trouve cet article très intéressant d’autant plus que mon arr… grand’mère avait comme
    nom Maria-Anna Graf de Baden wurt…Allemagne. Je recherche l’histoire de cette famille.
    Macaire est mentionné sur la Stèle de ma g.m et je suis intriguée par ce lien. Merci !
    Von Graf Zeppelin figure dans ma généalogie.

    • Bonjour
      Peut être pourrais je vous aider. car la famille Zeppelin figure également dans ma généalogie et je m’y suis intéressé (voir mon arbre geneanet macairemar. Votre grand mère ne serait elle pas Maria Zeppelin épouse von Polier ?

      Marcel Macaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s