CABANES de PUYMISSON Marc

Marc CABANES de PUYMISSON. Général de brigade, baron de l’Empire. Né à Montpellier le 15 février 1760, mort à Paris le 2 décembre 1831. Officier de la Légion d’honneur (1807), chevalier de Saint-Louis.

Issu d’une famille de négociants de la haute bourgeoisie protestante qui tend à s’agréger à la noblesse : originaire de Lacaune (Tarn), son père, Marc Cabanes (1717-1789), commerce à Cadix et, fortune acquise, vient en jouir en s’installant près de Montpellier, d’où est originaire sa femme, Jeanne Marie Allut, fille du négociant Jean Allut (1681-1747) et sœur de Jean « Allut le riche », qu’il épouse en 1754 ; il se qualifie de seigneur et baron de Puimisson, dans le Biterrois.

Les deux sœurs de Marc épousent d’importants négociants protestants de Montpellier : Sophie est la femme de Louis Farel, et Jeanne-Françoise celle d’Antoine-David Levat.

Marc est baptisé le lendemain de sa naissance à la paroisse catholique de Notre-Dame des Tables. Il épouse à Montpellier le 5 mai 1788 Marguerite-Pauline Martin, fille de noble Pierre Martin, secrétaire du roi honoraire en la chancellerie de Montpellier, et de Marie Vialars. Par son mariage, Marc devient le beau-frère du général Martin de Campredon. Le couple a une fille, Clarisse-Marie, née à Montpellier le 6 février 1789, mariée le 18 mars 1811 à François-Édouard de Pelet, de Nîmes (sans postérité).

Membre de la loge « La Vraie Humanité » à Montpellier (1780-1789), Cabanes soutient la Révolution : il participe au sein de la noblesse à l’assemblée générale des trois ordres de la sénéchaussée de Béziers ; il appartient à la Société des Amis de la Constitution et s’engage dès 1791. Sous-lieutenant au 3e régiment d’infanterie ci-devant Piémont, il sert ensuite à l’armée du Rhin (1792-1797) où il participe au siège de Mayence et à la défense de Huningue, à l’armée d’Angleterre (1798), à l’armée d’Italie (1799). Lors de la défense du pont de Savigliano le 17 septembre 1799, blessé d’une balle au flanc gauche et d’un coup de sabre au poignet droit, après avoir épuisé toutes les munitions, il est fait prisonnier et n’est échangé qu’en mars 1801. Il est alors affecté à l’armée des Côtes de l’océan, au camp de Boulogne.

Promu major en 1803, il est attaché au grand quartier général sous Berthier (1804). En 1805 il est commandant du 4e régiment de grenadiers d’Oudinot et sert la Grande Armée en Autriche, Prusse et Pologne (1805-1807) : il participe ainsi aux batailles d’Austerlitz et d’Iéna. En décembre 1805, il est colonel du 17e régiment d’infanterie légère.

En 1808, au moment de l’organisation de la noblesse impériale, il est fait baron de l’Empire, avant d’être général : il compte alors parmi les plus grands notables de l’Hérault. Il passe au Portugal en 1809, où le 29 mars il est laissé pour mort sur le champ de bataille de Porto. Il devient général de brigade en février 1810. Après avoir servi en Catalogne, il rentre en France en juillet 1813. Sous la première Restauration, il est chargé  du commandement de Lorient et est fait chevalier de Saint-Louis (août 1814). Il se rallie à Napoléon pendant les Cent-Jours, devenant commandant du département de l’Oise : il est mis à la retraite le 9 septembre 1815 au début de la seconde Restauration.

Son épouse décède à Montpellier le 17 septembre 1847, à l’âge de 79 ans, laissant aux œuvres protestantes la plus grande partie de sa fortune: elle est inhumée au cimetière protestant.

L’orthographe du nom de famille est hésitante : Cabanes ou Cabannes, Puymisson ou Puimisson.

 Sources : Dictionnaire de biographie française, tome 7 ; Haag, La France protestante, 2e édition, tome 3 ; G. Six, Dictionnaire biographique des généraux et amiraux français de la Révolution et de l’Empire, 1934 ; Henri Michel, Grands notables du Premier Empire, tome 5, 1980.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s