Projet scientifique

Ce site est le résultat d’un projet scientifique mené sous la direction de Pierre-Yves Kirschleger, maître de conférences à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3.

L’importance des recherches sur l’histoire de la mort et des cimetières n’est plus à prouver : elle a été remarquablement par les grands ouvrages de synthèse des historiens Philippe Ariès et Michel Vovelle :

Essai sur l’histoire de la mort en Occident du Moyen Âge à nos jours (Philippe Ariès, 1975), L’Homme devant la mort (P. Ariès, 1977), La mort et l’Occident de 1300 à nos jours (Michel Vovelle, 1983), Images de l’homme devant la mort (P. Ariès, 1983).

Pour approfondir ces premières synthèses stimulantes, les chercheurs ont poursuivi le chantier, à partir des enquêtes de terrain, locales ou régionales. Mais ils ont surtout multiplié les approches, biographique, archéologique, architecturale ou patrimoniale. L’étude des cimetières a ainsi pris toute son ampleur.

Car les cimetières sont une réserve d’archives gravées dans la pierre, extrêmement riches d’informations. Informations généalogiques, qui intéresseront les généalogistes professionnels ou amateurs. Mais les cimetières sont tout autant le territoire des morts que celui des vivants : ils nous apportent donc des éclairages inédits sur l’histoire sociale d’une ville, sur les mentalités, sur les croyances, les rites et les pratiques funéraires, sur l’art funéraire (ses symboles et ses motifs, ses modes), sur la gestion du fait religieux, sur le rapport à la mort d’une époque…

Or la Ville de Montpellier est en ce domaine un terrain de recherche unique, puisqu’elle abrite une grande diversité de cimetière : des plus anciens (le Cimetière protestant et le Cimetière de Celleneuve, ouverts en 1809) au plus récent (le Cimetière Saint-Etienne, construit sur le domaine de Grammont), en passant par le plus connu, le Cimetière Saint-Lazare. Elle abrite toute la diversité des situations confessionnelles (cimetières protestant et israélite, carrés musulmans et israélites), comme des modes de sépulture (inhumation ou crémation).

Ce site est le fruit d’un travail collectif et collaboratif,

ayant pour partenaires le Centre de recherches CRISES de l’Université Paul-Valéry,

comme des associations (association Mémoire Protestante Montpelliéraine, association Montpellier Posthume),

et s’appuyant sur l’aide et les connaissances des internautes.

Contact : pierre-yves.kirschleger @ univ-montp3.fr